IWPR

Bosnie : Sarajevo gagné par le syndrome Ben Laden

| |

La fermeture des ambassades américaine et britannique en Bosnie serait,
selon la rumeur, liée à la menace terroriste Ben Laden.

Par Janez Kovac Mercredi [17 octobre], les ambassades et autres bâtiments américains et britanniques ont soudainement été fermés à Sarajevo, et ce jusqu’à nouvel ordre, car une « menace sérieuse », non spécifiée, menacerait leur sécurité. Les États-Unis ont également fermé leurs consulats à Mostar et Banja Luka. Un diplomate occidental qui officie en Bosnie déclarait : « Les fermetures d’ambassades sont le résultat des informations collectées par les services de renseignements. Je ne suis pas en mesure d’affirmer qu’il faille faire le lien entre ces décisions et les agissements de terroristes tel Al-Qaeda. Néanmoins, je pense que ces fermetures sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous