Slobodna Evropa

Bosnie : pour Milorad Dodik, les massacres de Markale et de Kapija sont des mises en scène

| |

Valentin Inzko, Haut Représentant de l’Union européenne en Bosnie-Herzégovine, Gary Robbins, chef de la Mission de l’OSCE en Bosnie-Herzégovine et Caroline Ravaud, chef de la mission du Conseil de l’Europe en Bosnie-Herzégovine ont condamné les récentes déclarations du Premier ministre de Republika Srpska Milorad Dodik, qui a affirmé que les massacres de Kapija à Tuzla en 1995 [1] et sur le marché de Markale à Sarajevo en 1994 [2] et 1995 avaient été des mises en scène.

« Toute tentative de changer les faits historiques concernant les crimes de guerre est inacceptable et inexcusable. Lorsqu’une telle distorsion des faits provient d’un fonctionnaire ayant un haut niveau de responsabilité, qui est tenu de respecter les accords de Dayton et de coopérer avec le TPI de La Haye, ces déclarations sont particulièrement irresponsables et remettent en cause non seulement les institutions de l’Etat de droit, mais aussi la crédibilité de cet individu », précise la déclaration conjointe du Bureau du Haut Représentant, de l’OSCE et de la mission du Conseil de l’Europe en Bosnie-Herzégovine. Valentin Inzko, Gary Robbins et Caroline (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous