Nezavisne Novine

Bosnie : pas de réforme de la police sans l’accord de Dodik

| |

Un nouveau round de négociation sur la réforme de la police commence en Bosnie, avec bien peu de chances d’aboutir. En tout cas, rien ne pourra se faire contre l’avis de Milorad Dodik, le tout-puissant Premier ministre de la Republika Srpska, qui n’entend pas voir fusionner les polices des deux « entités » de Bosnie-Herzégovine.

Par Dragan Risojevic La communauté internationale ouvre un nouveau cycle de négociations sur la réforme de la police, en faisant pression sur les principaux acteurs de ces négociations. Le rôle de médiateur est confié à l’Américain Raffi Gregorian, un vieux loup aux dents très pointues. C’est ce même diplomate qui avait réussi, en à peine un an et demi, à faire fusionner les armées des deux entités en une seule, ce qui semblait être une tâche impossible à presque tout le monde. Les cartes sont disposées aujourd’hui, semble-t-il, de manière complètement différente. D’abord, le climat politique a radicalement changé par rapport à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous