Slobodna Bosna

Bosnie : les mafias de l’héroïne laissent une bombe écologique derrière elles

| |

Plus de soixante-dix tonnes d’une matière inflammable sont stockées sans aucune protection dans la périphérie de la ville de Živinice. Il s’agit d’anhydride d’acide acétique, que la mafia avait importé du Mexique en 2001-2002 pour produire de l’héroïne. Les autorités judiciaires ont saisi le stock et ordonné son placement il y a près de quatre ans, mais qu’en faire ? Le détruire s’avère très difficile...

Par Mehmed Pargan « Les membres du conseil municipal de Živinice ont appelé à la désobéissance civile, invitant les citoyens à descendre dans la rue et envisageant un blocage des institutions nationales, des routes et des voies ferrées. « Nous sommes tous consternés par le fait que depuis quatre ans, une bombe écologique est stockée à Ciljuge, au centre de notre commune, sans surveillance adéquate, dans un hangar militaire bétonné qui n’est pas prévu à cette fin. Ce qui est inquiétant, c’est que la matière agressive et dangereuse connue sous le nom d’anhydride acétique [1] a été installée sur le territoire de notre commune par la Cour de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous