Buka

Bosnie-Herzégovine : deux mariages, trois divorces ?

| |

D’année en année, le nombre de mariages célébrés en Bosnie baisse, tandis qu’augmente celui des divorces. Cette banalisation de la rupture tient en bonne part à la dégradation des conditions de vie, qui jouerait un rôle dans 70% des divorces. « Quand la pauvreté frappe à la porte, l’amour fuit par la fenêtre », dit un vieux proverbe...

Le mariage est l’union de deux personnes, cette institution vient couronner la liaison amoureuse entre deux partenaires. Autrefois considéré comme sacré et important pour protéger et fonder une famille, elle-même conçue comme la cellule de base de la société, on le prend pourtant aujourd’hui beaucoup plus à la légère. Le nombre de mariages en Bosnie-Herzégovine diminue d’année en année, tandis que celui des divorces augmente. La cause principale de ce phénomène est que le mariage et la famille n’occupent plus la première place dans les valeurs sociales. Les données de l’Agence de statistiques montrent que le nombre de mariages a chuté de manière drastique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous