Danas

Après la libéralisation des visas, l’UE doit-elle craindre une vague de faux demandeurs d’asile ?

| |

L’Union européenne a supprimé lundi les visas pour les ressortissants de Bosnie et d’Albanie - mais sous conditions. Tous les pays des Balkans qui bénéficient de cette mesure doivent sévèrement contrôler leurs flux migratoires. Depuis un an, le nombre des demandeurs d’asile originaires de Serbie, de Macédoine et du Monténégro est en progrès notable en Suède, Allemagne, Belgique et Norvège, mais il ne s’agit tout de même pas d’un raz-de-marée.

Par Jelena Diković Le nombre de citoyen serbes, macédoniens et monténégrins qui demandent l’asile en Suède, en Belgique, en Allemagne et en Norvège a augmenté de manière drastique dans les derniers mois. D’après nos informations, recueillies auprès du ministère de l’Intérieur serbe, il s’agit des milliers de personnes. 178 ressortissants serbes ont déposé une demande d’asile en Norvège dans la période allant de janvier à octobre 2010. C’est au mois de mars que le plus grand nombre de demandes a été déposé, 87. Le nombre total des demandeurs d’asile en Norvège, toutes nationalités confondues, était de 7.299 en 2010, indique l’ambassade de ce pays à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous