Panorama

Albanie : 17.000 tonnes de pétrole brut en contrebande

| |

Un énorme scandale de contrebande de pétrole brut vient d’éclater en Albanie. Le pétrole était faussement exporté depuis l’Albanie pour être réinjecté ensuite sur le marché de détail avec de faux documents « prouvant » que le pétrole provenait de l’étranger. 13 hommes d’affaires ont été arrêtés ainsi que des inspecteurs des impôts et des douanes. La contrebande aurait pu s’étendre jusqu’au Kosovo.

Par Armand Bajrami Selon le Parquet, qui s’est saisi de cette affaire, la trafic toucherait 17.000 tonnes de pétrole brut vendu par la société ARMO. Initialement destiné à l’exportation depuis le port de Vlora, par le biais de la société Euroil, ce pétrole devait être raffiné à l’étranger. Or, l’enquête révèle que le pétrole n’est jamais parvenu au port de Vlora, mais a été transporté par camion-citerne vers les dépôts des compagnies Euroil et Fisheku, deux sociétés anonymes qui le mettaient en vente sur le marché albanais. La procédure pénale a été enregistrée au Parquet de Tirana le 13 octobre 2010, soit le lendemain de la déclaration de l’ancien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous