Yougoslavie : le Maréchal Tito, figure tutélaire d’un « âge d’or » disparu ?

Le 4 mai 1980 s’éteignait le dirigeant historique de la République fédérale socialiste de Yougoslavie, le Maréchal Tito. 30 ans après sa mort, Tito jouit d’une cote de popularité incroyable dans tout l’espace post-yougoslave, incarnant un âge d’or où tous les peuples de la fédération vivaient en harmonie. C’est oublier qu’il dirigea le pays d’une main de fer, malgré quelques concessions à la démocratie. Son héritage politique reste très présent, notamment en Serbie, qui a réactivé la carte des non-alignés pour exister sur la scène internationale.