Moldavie : comment peut-on être journaliste en Transnistrie ?

| |

En Transnistrie, la société civile et les médias restent largement surveillés par les services de sécurité. Comment faire du journalisme et avoir accès à des informations fiables ? Entretien avec Nikolaj Kuzmin, jeune journaliste et membre du Klub 19, une association de défense des droits de la personne.

Par Francesco Brusa Voilà un an qu’un office du tourisme a vu le jour à Tiraspol, la capitale de la République (autoproclamée) de Transnistrie. On peut y recevoir des informations sur les lieux à visiter et même acquérir quelques souvenirs de ce « pays qui n’existe pas », comme le décrivent si joliment les agents d’accueil. En novembre dernier, plusieurs accords de coopération ont été signés avec les autorités moldaves, dans l’objectif de résoudre d’épineuses questions telles que l’éducation et les télécommunications. Ces premiers signes d’ouverture, après vingt ans de conflits, invitent à se pencher sur le sort réservé à la société civile de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous