Tourisme médical : ceux qui partent de Roumanie et ceux qui viennent s’y faire soigner

| |

Lorsqu’ils en ont les moyens, les Roumains préfèrent aller faire soigner leur cancer ou leur infertilité dans des hôpitaux étrangers où ils ont accès aux techniques les plus modernes et aux traitements les plus récents. Dans l’autre sens, des étrangers et des Roumains de la diaspora affluent en Roumanie pour des soins dentaires ou de la chirurgie esthétique à bon marché. État des lieux.

Par Daniela Serb Des milliers de Roumains qui en ont les moyens financiers ou bénéficient d’une assurance de santé privée partent se faire soigner dans des cliniques à l’étranger, en particulier lorsqu’il s’agit de cancer. Ce n’est pas par manque de confiance envers les médecins roumains mais en raison de l’état catastrophique des services d’oncologie des hôpitaux publics et de la difficulté à se procurer les médicaments nécessaires. À l’étranger, les hôpitaux proposent également les thérapies les plus récentes, ce qui n’est pas toujours le cas en Roumanie. Selon le direction de la Wiener Privatklinik, l’une des plus grandes cliniques privées (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous