Roumanie : la santé et les hôpitaux tombent en ruines

| |

Ce sont deux photographies publiées sur Facebook qui créent le scandale. On y voit la triste réalité des hôpitaux roumains, qui n’ont bénéficié d’aucun investissement depuis des décennies. La Roumanie arrive à la 34e et dernière place de l’Index européen de la Santé. Le gouvernement promet trois milliards d’euros pour construire de nouveaux hôpitaux.

Par Florentin Cassonnet « Année 2018, Roumanie, Timișoara, hôpital des maladies infectieuses Victor Babeș !!! […] Un conseil : essayez de garder la santé. Si vous arrivez ici, vous ne ferez pas long feu. » C’est le message qui accompagnait les deux photos postées le 3 février sur Facebook par Anamaria Czap et qui sont rapidement devenues virales sur les réseaux sociaux roumains. La jeune femme était allée rendre visite à son grand-père, 87 ans, résident de cet hôpital public. Interrogé par Realitatea TV, le maire de Timișoara, Nicolae Robu, issu du Parti national-libéral (PNL, opposition de droite), n’a pas nié la « triste réalité » : « Il est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous