Serbie : les ouvriers de Fiat Kragujevac partent travailler en Slovaquie et en Pologne

| |

La délocalisation à marche forcée des salariés de Fiat Kragujevac a commencé. Mais ils sont à peine un tiers à avoir accepté de partir loin de chez eux pour sauver leur emploi, le temps que leur usine passe au tout électrique, « d’ici 2024 ». Les autres se retrouvent sur le carreau.

Traduit par Nikola Radić (article original) et adapté par la rédaction

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous