Serbie : la déforestation à outrance menace la Fruška Gora

| |

La Fruška Gora, parc national boisé en Voïvodine, subit une déforestation « massive et frénétique » encouragée par les institutions publiques, mais qui provoque des perturbations massives sur l’écosystème. Les ONG écologistes tirent la sonnette d’alarme.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Zone boisée protégée, le Parc national de la Fruška Gora n’est plus que l’ombre de lui-même. Sur les 130 000 hectares de forêt classés, il n’en reste plus qu’un cinquième. Avec à peine 7% de surface boisée sur l’ensemble de son territoire, la Voïvodine est la région la moins boisée d’Europe. Les experts recommandent pourtant une couverture forestière d’au moins 14%. La Voïvodine n’a pourtant pas toujours été aussi pauvre en forêts naturelle. Autrefois répandues, les forêts inondables longeant les rivières ont depuis les années 1950 laissé place à des terres arables et à des plantations destinées à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous