Serbie : le double meurtre de Topčider jugé irrecevable par la CEDH

| |

La Cour européenne des droits de l’Homme a jugé irrecevable le cas Jakovljević, l’un des deux soldats tués dans la caserne de Topčider, à Belgrade, en octobre 2004. Selon la CEDH, tous les recours juridiques disponibles en Serbie n’ont pas été épuisés.

Par Ph. B. La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rejeté jeudi 5 novembre le cas Jakovljević, une affaire portée par le père de Dragan Jakovljević, l’un des deux soldats tués dans la caserne de Topčider, à Belgrade, en octobre 2004, avec Dražen Milovanović. Selon la CEDH, la famille Jakovljević n’a pas épuisé tous les recours juridiques disponibles en Serbie avant de déposer l’affaire auprès de la Cour à Strasbourg. Les deux soldats avaient été retrouvés morts le 5 octobre 2004 alors qu’ils montaient la garde devant la caserne de Topčider. Selon la version officielle initiale de l’armée, l’un des soldats aurait tué l’autre avant de se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous