Séisme en Albanie : deux journalistes interpellés pour « fausses informations »

|

L’Albanie a été secouée samedi 21 septembre par un séisme de magnitude 5,6 à 5,8, le plus puissant en 30 ans dans le pays, selon le ministère de la Défense. Le gouvernement a placé en garde à vue deux journalistes d’opposition, accusés d’avoir publié de fausses informations qui auraient « exacerbé la panique de la population ».

Par la rédaction Il était un peu plus de 16h samedi quand deux séismes ont frappé l’Albanie. L’épicentre a été localisé dans la mer Adriatique, à une trentaine de kilomètres au large du port de Durrës. De sérieux dégâts matériels ont été constatés dans plusieurs villes du pays, dont la capitale Tirana, mais aucune victime humaine n’est à déplorer. Les autorités albanaises ont donné le chiffre de 78 blessés légers, la plupart aux bras ou aux jambes en tentant de fuir leurs habitations. Une nouvelle réplique, autour de 20h, a suscité un nouveau vent de panique, alors que certains médias se montraient alarmants. « Un sismographe grec vous dit de rester à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous