Présidentielle en Serbie : Saša Janković, le candidat qui rêve d’une « vraie démocratie »

| |

Saša Janković, l’ancien ombudsman de Serbie, a choisi de défier Aleksandar Vučić, en se présentant à l’élection présidentielle du 2 avril. Pour engager la rupture avec le « régime autoritaire » du tout puissant Premier ministre et permettre la naissance d’une « vraie démocratie ». Le seul moyen pour lui de sortir de la spirale infernale dans laquelle est plongée la Serbie.

Propos recueillis par Giovanni Vale Avocat et journaliste de formation, Šaša Janković est depuis 2007 ombudsman de Serbie. Après qu’une centaine d’intellectuels et artistes serbes lui a demandé de se porter candidat à l’élection présidentielle, il a décidé de quitter son poste et s’est lancé dans sa campagne électorale. Il dénonce le « régime autoritaire » instauré par le Premier ministre Aleksandar Vučić, lui-même candidat à la présidence. Courrier des Balkans (CdB) : Pourquoi avez-vous décidé de répondre favorablement à l’appel à vous présenter à la présidentielle ? Saša Janković (S.J.) : Je veux rendre aux citoyens serbes leur dignité et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous