Présidentielle en Serbie : Saša Janković, un Européen déçu et en colère

| |

Saša Janković, le candidat de l’opposition démocratique serbe aux élections présidentielles du 2 avril, ne mâche pas ses mots contre l’Union européenne, qui « tolère en Serbie les agissements les moins européens ». L’ancien médiateur de la République a même déclaré à Federica Mogherini qu’il était prêt à rendre ses prix d’« Européen de l’année ».

« Je pense être la seule personne à avoir reçu trois fois le prix de l’homme le plus européen de l’année, mais il y a quelques jours, lors d’une discussion avec la Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, en tournée dans les Balkans, je lui ai dit que si cela continuait comme ça, j’allais rendre ces prix », a déclaré Saša Janković, dimanche, lors d’une convention électorale à Kraljevo. « Je vais rendre mes prix, non pas parce que je ne crois plus à l’Europe ou aux valeurs européennes, bien au contraire. Mais pour défendre les valeurs européennes, qui sont aussi des valeurs serbes, nous devons mettre fin à cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous