Roumanie : augmenter les salaires, la belle promesse électorale qui risque de se transformer en boulet

| |

Le Parti social-démocrate (PSD) a remporté les élections législatives de décembre 2016 avec comme principale promesse électorale d’augmenter les salaires et les retraites. Sept mois plus tard, la nouvelle « Loi de la salarisation unitaire » pour la fonction publique a été adoptée au Parlement sans véritable consultation des syndicats et pour un bénéfice économique douteux.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. Sept mois après en avoir fait la promesse, et à peine une semaine avant que le Parti social-démocrate de Liviu Dragnea ne s’entredéchire avec le Premier ministre Sorin Grindeanu, pourtant issu de ses rangs, la majorité parlementaire dominée par le PSD a entériné le 7 juin au Parlement l’augmentation graduelle des salaires dans la fonction publique. Jusque-là inexistante, il s’agissait d’établir une grille de salaires unitaire pour l’avancement des fonctionnaires de façon à ce qu’à poste identique et ancienneté égale, le salaire soit le même. Basée sur une hausse moyenne de 56% du traitement de tous les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous