Roumanie : le PSD veut faire tomber « son » gouvernement

| |

Hier soir, au terme d’une réunion qui a duré cinq heures, le chef du Parti social-démocrate, Liviu Dragnea, a décidé de retirer le soutien de son parti au gouvernement qu’il a lui-même composé en janvier 2017. Mais le Premier ministre Sorin Grindeanu s’oppose à son patron et refuse de démissionner. Une crise gouvernementale qui est avant tout une crise interne au PSD.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. Liviu Dragnea avait adoubé le « soldat discipliné » Sorin Grindeanu en janvier 2017. Déjà, le PSD faisait face à une crise gouvernementale alors que le président Iohannis refusait à Liviu Dragnea le poste de Premier ministre à cause de son casier judicaire. Six mois plus tard, Liviu Dragnea veut défaire celui qu’il a fait. Officiellement, en conséquence du « rapport d’évaluation » établi par le comité exécutif national selon lequel « le gouvernement n’a pas mis en œuvre le programme gouvernemental ». Officieusement, à cause de l’insubordination du Premier ministre Grindeanu envers le chef du PSD. Les dernières semaines (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous