Gueules noires

Bosnie-Herzégovine : ces femmes qui creusent la terre à la recherche de « l’or noir »

| |

Comme les hommes, elles descendent tous les jours dans les entrailles de la terre à la recherche de « l’or noir ». Sept femmes sont mineuses dans les mines de Breza, en Bosnie-Herzégovine, dans le canton de Tuzla. Et elles aiment leur métier. Reportage.

Par N.N. Tous les matins, Almedina Kaljun commence sa journée de travail en lançant un « Bonne chance ! » enjoué à ses collègues. Quand ces mots sont prononcés par quelqu’un qui s’engouffre tous les jours à plusieurs centaines de mètres sous terre, ils prennent tout leur sens. Almedina est mineuse, elle fouille la terre à la rechercher de « l’or noir ». Le matin, quand elle lance son traditionnel salut, elle espère sincèrement que ce jour sera un jour de chance et que tout le monde reviendra sain et sauf à la surface. Il n’est pas commun d’entendre une voix de femme résonner dans les couloirs étroits d’une mine. Elles sont néanmoins sept femmes à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous