Radovan Karadžić condamné en appel à la prison à vie

|

La Chambre d’appel du TPIY a rejeté ce mercredi les plaintes déposées par Radovan Karadžić, et a aggravé en détention à vie la peine de 40 ans de prison infligée en 2016 à l’ancien chef politique des Serbes de Bosnie-Herzégovine.

La Chambre d’appel a convenu avec l’accusation que la peine de 40 ans était insuffisante, compte tenu de la gravité des crimes commis par Radovan Karadžić et que la condamnation infligée par la Chambre de première instance était « déraisonnable et injuste ». Seule la plainte n°31 déposée par l’accusé a été partiellement retenue. Radovan Karadžić avait été condamné en première instance à 40 ans de prison pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre pour son rôle pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine, entre 1992 et 1995. La décision de la justice internationale sur le sort de cet homme de 73 ans est l’une des dernières dans le cadre de la dislocation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous