Podcast | Dayton25 • de Sarajevo à Paris, rencontre avec Milomir Kovačević

|

« Chroniqueur visuel de Sarajevo » depuis le début des années 1980, le photographe Milomir Kovačević a dû s’exiler à Paris en 1995. Ses images en noir et blanc racontent avec sensibilité le crépuscule de la Yougoslavie, le basculement dans la guerre et l’interminable siège. Aujourd’hui, « Strašni » fait des allers-retours avec la Bosnie-Herzégovine et documente les traces de cet « État commun » dont le souvenir reste pour toujours gravé au fond de son cœur. Entretien.

Cet article est accessible gratuitement pour une durée limitée. Pour accéder aux autres articles du Courrier des Balkans, abonnez-vous !

S'abonner


Un podcast présenté en partenariat avec la Fondation Heinrich Böll et réalisé par Écran sonore


Un quart de siècle après la fin de la guerre, le Courrier des Balkans ouvre un grand cycle de réflexion sur la situation politique et économique de la Bosnie-Herzégovine, sur les mobilisations sociales et environnementales qui traversent sa société et sur le chemin qui pourrait s’inventer pour un meilleur avenir. Ces publications sont accompagnées par deux journées de colloque en ligne, qui se sont déroulées les 2 et 3 décembre.

Retrouvez toute l’actualité de Milomir Kovačević sur Instagram

Et sur notre boutique en ligne son livre Sarajevo publié chez Actes Sud dans la collection Photo Poche

  • Milomir Kovačević (photographe) Andrea Lesic et François Maspero (auteurs), Sarajevo, Paris, Centre National de la Photographie poche, 2012, 13 euros
  • Prix : 13.00 €
  • En savoir +