« Nous vous avons construit des villes » : les contradictions du socialisme en Yougoslavie

| |

Une fois n’est pas coutume, une exposition à Belgrade rend hommage de façon intelligente à la Yougoslavie socialiste et à son projet émancipateur, sans passer pour autant sous silence les nombreux dysfonctionnements du système. De quoi tirer les leçons d’un échec et ouvrir l’horizon à un indispensable espace de dialogue régional. À voir au Pavillon Cvijeta Zuzorić, au parc de Kalemegdan, jusqu’au 2 juillet.

Par Milica Popović Depuis le début du processus de « transition » qui a suivi le démembrement de la Yougoslavie socialiste, les récits anti-yougoslaves et anticommunistes dominent de façon hégémonique dans toute la région. Les expositions qui ont tenté de traiter cette période de l’histoire l’ont représentée le plus souvent comme une « prison des peuples ». Gradove smo vam podigli – o protivrečnostima jugoslavenskog socijalizma (« Nous vous avons bâti des villes – sur les contradictions du socialisme yougoslave »), au contraire, mène une réflexion courageuse sur le projet émancipateur yougoslave. Le titre de l’exposition évoque la chanson (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous