Monténégro : très orthodoxe, le nouveau gouvernement passe mal

| |

Zdravko Krivokapić a présenté son futur gouvernement : une équipe « d’experts », la plupart peu connus et très liés à l’Église orthodoxe serbe. Un casting qui irrite l’opinion laïque, tandis que les partis de la nouvelle majorité réclament toujours des postes.

Traduit et adapté par Jasna Tatar-Anđelić (Avec Radio Slobodna Evropa et Vijesti) - Le 5 novembre, Zdravko Krivokapić a présenté dans une vidéo les douze ministres qui composeront son gouvernement. « Le gouvernement aura douze ministères qui symboliseront pour moi les douze apôtres, conformément à la doctrine de notre métropolite Amfilohije », a-t-il commenté. Les biographies professionnelles des ministres fournies aux médias révèlent qu’il s’agit pour la plupart de personnes jeunes, au cursus universitaire brillant. Plusieurs candidats ministres sont notoirement proches de l’Église orthodoxe serbe, ce qui a provoqué une vague de réactions, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous