Monténégro : les paquebots de croisière, arches de Noé des jeunes diplômés ?

| |

Bons salaires, voyages à travers le monde, rencontres de différentes cultures, évasion du quotidien : travailler dans le monde des croisières séduit les jeunes Monténégrins. Surtout dans un pays où trouver un emploi qualifié dépend beaucoup de ses accointances politiques.

Par Miljana Dašić Une véritable arche de Noé pour fuir un quotidien sans perspective. Voila ce que sont devenus les paquebots de croisière, ces villes flottantes qui offrent de nombreuses possibilités d’embauche aux habitants des Balkans. Les jeunes Monténégrins ne sont pas indifférents à ces opportunités, et ils sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance sur ces géants des mers, malgré des conditions de travail très difficiles et un recrutement long et ardu. « Beaucoup de gens sont intéressés pour travailler sur un bateau de croisière, mais il y a peu d’élus : seuls embarquent ceux qui ont réussi leur entretien final avec les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous