Monténégro : à qui va profiter la nouvelle loi d’amnistie ?

| |

Le Monténégro va voter sa cinquième loi d’amnistie depuis l’indépendance, en 2006. L’opposition dénonce des cadeaux accordés aux amis de « la famille », le clan au pouvoir depuis plus d’un quart de siècle, alors que ces textes coïncident curieusement avec l’agenda politique.

Par Dimitrije Jovićević Rares sont les projets de loi qui ont autant fait débat au Monténégro que cette cinquième loi d’amnistie depuis l’indépendance de 2006. Ceux qui sont pour la grâce des condamnés considèrent que cela permettrait de soulager des prisons surpeuplées et de favoriser une réinsertion plus rapide, ceux qui sont contre estiment que cela risquerait au contraire d’encourager les infractions. « Quel est le rôle d’un tribunal qui, avec attention, sanctionne un délit, lorsque la majorité parlementaire peut tout changer et accorder l’amnistie », s’interroge Danijela Pavićević, députée du Parti socialiste populaire (SNP). Malgré le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous