Moldavie : à Chişinău, « élection volée, peuple capturé »

| |

La Cour suprême de Moldavie a confirmé, lundi 25 juin, l’invalidation de l’élection d’Andrei Năstase à la mairie de Chişinău prononcée une semaine plus tôt par une juridiction inférieure. Des milliers de personnes se sont rassemblées mardi devant l’Hôtel de ville, pour la sixième journée consécutive.

Par Fl. Cass. Les manifestations ont repris tôt mardi matin après la décision de la Cour suprême de justice qui a confirmé lundi 25 juin l’invalidation de l’élection d’Andrei Năstase à la mairie de Chişinău prononcée le 19 juin par la Cour d’appel de Chişinău. C’est le sixième jour consécutif de manifestation. Lundi dès 8h du matin, après les rassemblements de la veille qui ont attiré plusieurs milliers de manifestants, ils étaient des centaines à chanter « À bas la dictature ! » et « Plahotniuc, n’oublie pas, la mairie n’est pas à toi ! », référence à Vlad Plahotniuc, l’oligarque milliardaire chef du Parti démocratique (PDM – au pouvoir) qui contrôle (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous