Moldavie : la justice annule l’élection du maire de Chişinău

| |

Il représente une « troisième force » sur l’échiquier politique moldave, entre les Socialistes pro-russes du Président Dodon et la coalition « pro-européenne » de l’oligarque Vlad Plahotniuc. La justice a annulé l’élection d’Andrei Năstase à la tête de la mairie de la capitale Chişinău.

Par Nicolas Trifon Mardi 19 juin, la Cour d’appel de Chişinău annonçait sa décision de ne pas confirmer le mandat d’Andrei Năstase et d’annuler les élections municipales partielles du début du mois, remportées par le candidat de la Plateforme Dignité et Justice, avec 52,08 % des votes face à Ion Ceban, du Parti des socialistes (47,43 %). Plusieurs jours après le vote, le Parti des socialistes avait déposé un recours, alors même qu’au soir du second tour son candidat avait reconnu la victoire de son challenger. Sur le plan juridique, la décision de la Cour d’appel est discutable, parce que disproportionnée par rapport aux faits invoqués, et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous