Macédoine : la contraception est toujours un sujet tabou

| |

Trop peu d’informations et des moyens contraceptifs qui ne sont pas remboursés. En Macédoine, 1,9% seulement des femmes de moins de 29 ans utilisent des contraceptifs oraux. Évoquer la santé sexuelle demeure toujours un tabou dans une société patriarcale, avec parfois de bien lourdes conséquences sanitaires.

Par Žaneta Zdravkovska En Macédoine, seul 1,6% des jeunes femmes âgées de moins de 29 ans utilisent des contraceptifs oraux et moins de 3% des couples utilisent des moyens de contraception modernes. Ces données ont été annoncées lors du débat sur « les infections sexuellement transmissibles et la contraception » organisé par l’Association pour l’éducation à la santé HERA et le Centre culturel pour la jeunesse (MKC) qui s’est déroulé récemment à Bitola. Des chiffres qui reflètent la réalité d’une société dans laquelle ce sujet est toujours tabou. « Il y a un manque évident d’informations et un accès insuffisant aux moyens de contraception pour les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous