Macédoine du Nord : les négociations s’annoncent difficiles pour former une nouvelle majorité

|

Les négociations pour la formation du nouveau gouvernement s’annoncent compliquées, compte tenu des résultats serrés des élections du 15 juillet. Les sociaux-démocrates de Zoran Zaev comptent sur les partis de la minorité albanaise, à commencer par le BDI, qui se retrouve une fois de plus en position de « faiseur de roi » et réclame un Premier ministre issu de la communauté albanaise.

Par la rédaction Mardi 4 août, le nouveau Parlement issu des élections du 15 juillet a tenu sa séance inaugurale, avec port du masques et respect des distances sanitaires requises, alors que la Macédoine du Nord reste l’un des pays d’Europe les plus gravement touchés par l’épidémie de coronavirus. Le Président Stevo Pendarovski a jusqu’au 14 août pour désigner un Premier ministre, période pendant laquelle Zoran Zaev, dont l’Alliance sociale-démocrate (SDSM) est arrivée légèrement en tête du scrutin, va mener les négociations avec les autres partis pour tenter de former une coalition gouvernementale. Le SDSM a recueilli 46 sièges sur un total de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous