Macédoine du Nord : Skopje bloquée par la grève des transports privés

| |

La grève des transports en commun paralyse depuis plusieurs jours la capitale macédonienne. Un bras de fer oppose la mairie VMRO-DPMNE et les deux principales sociétés privées, dont les contrats viennent d’être cassés. Difficile de démêler le vrai du faux. Mais une chose est sûre, se déplacer est devenu un parcours du combattant.

Par Jaklina Naumovski Les chauffeurs attendent des instructions de leurs représentants : lever ou poursuivre les blocages ? Difficile de ne pas compatir avec ces « victimes collatérales », tout en essayant de démêler le vrai du faux dans le flot de déclarations et d’accusations qui fusent des deux côtés. Nos réflexes d’usagers nous poussent à leur demander si les lignes qu’ils assurent sont de fait totalement fermées et si aucun bus ne circule. Ljupčo nous éclaire sur ce point. « Il y a un service minimum assuré par la JSP, la société de transports publics, mais le trafic reste perturbé et le retard s’accumule sur toutes les lignes. Les gens (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous