Pollution en Macédoine : comme chaque hiver, Skopje suffoque à cause des particules fines

| |

C’est le même problème qui se répète depuis déjà plusieurs années : chaque hiver, la capitale macédonienne se recouvre d’un épais nuage de pollution. Jeudi, les taux de particules fines ont dépassé les 400µg/m³, dix fois le seuil autorisé. La colère citoyenne gronde.

Par Jaklina Naumovski Jeudi, les habitants de Skopje se sont réveillés sous un épais nuage de pollution. Le taux particules fines a dépassé dans la journée les 400µg/m³, soit dix fois le seuil autorisé. La colère citoyenne gronde contre des autorités, incapables d’améliorer la qualité de l’air, un problème récurrent dans la capitale depuis de longues années. Au lendemain de sa victoire aux municipales d’octobre, le nouveau maire, Petre Šilegov, avait pourtant promis que « la lutte contre la pollution atmosphérique serait en première place » dans ses priorités. Des mesures d’urgence ont bien été annoncées, mais rien n’est effectif pour l’instant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous