Bosnie-Herzégovine : la colère des vétérans de guerre ne faiblit pas

| |

Depuis bientôt trois mois, des dizaines d’anciens combattants campent sur la pelouse en face du gouvernement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, dans le centre de Sarajevo. Ils accusent l’État de manquer de transparence dans la redistribution des fonds qui leur sont alloués en gonflant le nombre de vétérans inscrits sur les registres et en finançant des associations bidon. Reportage.

Par Léa Saugier Ce lundi matin à Sarajevo, l’ambiance est paisible au campement improvisé des anciens combattants, en face du palais gouvernemental de la Fédération de Bosnie-Herzégovine. La plupart sont là depuis près de trois mois. Sur l’herbe, une quarantaine de tentes recouvertes de bâches isolantes se fondent parmi la végétation. Un point presse accueille visiteurs et journalistes. Une cuisine a été aménagée, à côté de laquelle une longue table permet à une vingtaine de personnes de se réunir. Entre les tentes, des fleurs ont poussé et donnent à l’ensemble un air doux et tranquille de fin d’été. Cependant, partout dans le camp, des drapeaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous