Le « rêve européen » des travailleurs asiatiques en Roumanie (2/3) : au risque de l’illégalité

| |

En manque de main-d’œuvre, la Roumanie délivre depuis 2017 des visas aux travailleurs venus d’Asie. Au bout du voyage, une exploitation sans pitié et le risque de tomber dans l’illégalité à la fin de leur contrat puis d’être expulsés sans possibilité de recours. Enquête.

Une enquête réalisée en partenariat avec le média roumain Libertatea et les journalistes Andrei Petre (Roumanie), Josy Joseph, Anand Mangnale, Sumedha Mittal de The Confluence media (Inde), Sen Nguyen et Giang Pham (Vietnam). À son arrivée, il lance une chaîne Youtube et un groupe Facebook pour prodiguer des conseils et aider les autres Népalais en cas de problèmes. Pour lui, la situation était plus simple à Dubaï pour les travailleurs car « ils pouvaient porter plainte, avoir accès gratuitement à des avocats et des interprètes, obtenir une assistance juridique. Ce n’est pas le cas ici. » La Roumanie n’a pas l’infrastructure pour gérer (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous