Le « rêve européen » des travailleurs asiatiques en Roumanie (1/3) : le mirage et la déception

| |

Manquant de main-d’œuvre, la Roumanie délivre depuis 2017 des visas aux travailleurs venus d’Asie. Mal accueillis, les immigrés sont parfois victimes d’abus et d’exploitation. Une enquête en trois volets entre la Roumanie, l’Inde et le Vietnam.

Une enquête réalisée en partenariat avec le média roumain Libertatea et les journalistes Andrei Petre (Roumanie), Josy Joseph, Anand Mangnale, Sumedha Mittal de The Confluence media (Inde), Sen Nguyen et Giang Pham (Vietnam). Gurwinder montre une autre photo sur son téléphone, celle de la grève qu’il a organisé pendant l’été 2020 pour récupérer les passeports confisqués et réclamer de meilleures conditions de travail. Il regroupe alors une quarantaine de travailleurs autour de lui. La grève est un succès : l’ambassade de l’Inde réagit et refait de nouveaux passeports, puis il trouve un autre travail à Ploiești, ville industrielle à côté de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous