Le Kosovo ratifie l’accord frontalier avec le Monténégro, sept députés Vetëvendosje arrêtés

|

Quelques jours après les échauffourées autour de la mort suspecte d’Astrit Dehari, c’est dans la fumée des gaz lacrymogènes que les députés kosovars ont finalement ratifié mercredi 21 mars l’accord frontalier controversé avec le Monténégro. L’opposition dénonce un accord défavorable, la majorité se félicite de la levée prochaine des visas Schengen.

Par la rédaction (Avec BIRN) — Le Parlement du Kosovo a finalement ratifié mercredi 21 mars l’accord frontalier avec le Monténégro, sous la pression de l’Union européenne et des États-Unis. 80 députés sur 120 ont voté pour, le quorum minimum pour que cette mesure controversée puisse passer. Cet accord a obtenu le soutien de députés de l’opposition de la Ligue démocratique du Kosovo (LDK) et de l’Alliance pour un nouveau Kosovo (AKR) ainsi que de la plupart des minorités non-serbes. Un seul élu de la liste Srpska, Adem Hodža, a voté pour. Farouchement opposés à la ratification d’un accord qu’ils jugent défavorable au Kosovo, les députés du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous