Kosovo : Ramush Haradinaj veut redéfinir au plus vite la frontière avec le Monténégro

| |

Depuis sa signature en 2015, l’accord de délimitation de la frontière avec le Monténégro ne cesse de diviser le Kosovo. Le nouveau Premier ministre Ramush Haradinaj, qui l’a longtemps combattu quand il était dans l’opposition, a nommé une commission pour tout remettre à plat. Mais L’UE met la pression sur Pristina.

Par Arton Konushevci Le Premier ministre Ramush Haradinaj a décidé de nommer une nouvelle commission pour définir la frontière avec le Montenegro. Son directeur, Shpejti Bulliqi, attend désormais les instructions pour commencer son travail. Ses priorités, examiner l’accord conclu par l’ancienne majorité avec Podgorica, ainsi que tous les rapports établis par ses prédécesseurs. Une « priorité » pour Ramush Haradinaj « Nous attendons que le gouvernement nous délègue des compétences ou des tâches supplémentaires. La commission précédente a préparé un rapport. Si le gouvernement estime que nous devons l’examiner, l’analyser et en tirer des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous