Podravka, l’autre affaire qui empoisonne la Croatie

| |

Avant que n’éclate le scandale Agrokor, qui fait vaciller l’économie des Balkans et vient de provoquer la chute du gouvernement d’Andrej Plenković, une autre affaire visant le puissant secteur agro-alimentaire a divisé la Croatie sur fond d’élections locales en mai. L’ancien fleuron yougoslave Podravka, qui produit notamment le Vegeta, pourrait être privatisé... Malgré ses très bons résultats.

Par Andrea Radak Si l’on en croit les médias croates, c’est une véritable « guerre » qui s’est jouée pour la prise du contrôle de Podravka, l’autre géant de l’agro-alimentaire croate. L’ancien fleuron yougoslave est toujours public, mais l’État croate semble plus que jamais prêt à s’en séparer. À l’approche des élections municipales de mai, le sujet est sensible alors que Podravka est l’un des principaux employeurs dans le nord de la Croatie. Le gouvernement d’Andrej Plenković, qui a finalement chuté sur fond de scandale Agrokor, s’était déjà divisé sur la question de l’avenir de Podravka. Certains défendaient sa privatisation, d’autre le maintien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous