Kosovo : trois mini-centrales hydroélectriques forcées de s’arrêter

|

L’Office kosovar de régulation de l’énergie (ERO) a arrêté trois centrales hydroélectriques dans la région de Dečani/Deçan. L’entreprise KelKos, filière de l’EDF autrichien, n’a jamais obtenu de permis environnemental pour leur exploitation.

Par la rédaction (Avec Prishtina Insight) - « L’ERO a cessé de produire de l’électricité dans les trois centrales hydroélectriques de Dečani/Deçan, Belaja et Lumbardh II », explique Petrit Pepaj, directeur de l’ERO, qui précise que cette interdiction est entrée en vigueur mercredi à minuit. L’ERO avait jusqu’alors accordé à KelKos plusieurs licences temporaires, l’entreprise n’ayant pas reçu de permis du ministère de l’Environnement. Artan Abrashi, membre de la commission d’enquête parlementaire sur les centrales hydroélectriques, a salué cette décision de l’ERO et appelé à la suspension des activités de l’entreprise dans tout le pays. « Ce que nous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous