Kosovo : le PDK lâche Isa Mustafa et fait tomber le gouvernement

| |

Le Parti démocratique du Kosovo (PDK) a finalement rompu son alliance avec la LDK et voté la motion de défiance présentée par l’opposition. Des élections législatives anticipées doivent être convoquées en juin alors que le Tribunal spécial pour le Kosovo s’apprête à juger les crimes présumés commis par l’UÇK.

Par H. B. Le Premier ministre Isa Mustafa (Ligue démocratique du Kosovo, LDK) a perdu, mercredi 10 mai, la confiance du Parlement : 78 députés ont voté « oui » à la motion de censure visant à le destituer, dont ses partenaires de coalition du Parti démocratique du Kosovo (PDK), la formation du président Hashim Thaçi désormais dirigée par Kadri Veseli, et de la liste Srpska, téléguidée par Belgrade. 115 des 120 députés étaient présents, 34 ont voté contre et trois se sont abstenus. Des élections législatives anticipées seront organisées au plus tard 45 jours après la chute du gouvernement, selon la Constitution. Deux dates sont donc envisageables : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous