Kosovo : dans le Nord, la justice serbe continue à faire bande à part

| |

Cela devait être le jour J. Lundi, des juges et procureurs serbes du Kosovo avaient rendez-vous à Pristina pour prêter serment, conformément aux accords sur la réintégration des institutions judiciaires parallèles serbes du Nord du Kosovo. Or, personne n’est venu au rendez-vous. Le Président Thaçi dénonce une décision dictée par Belgrade, et le manque de réaction de l’UE.

Par Ph. B. Mise à jour — 24 octobre : Les juges et procureurs serbes du Kosovo ont finalement prêté serment ce mardi en présence du Président Hashim Thaçi. « Je salue votre volonté d’intégrer le système judiciaire du Kosovo et de travailler conformément à la législation kosovare », leur a-t-il déclaré. 40 juges et treize procureurs ont été assermentés. Lundi 17 octobre, une rencontre était prévue entre le Président Hashim Thaçi et les juges et procureurs serbes du Nord du Kosovo, mais le rendez-vous a été manqué. Les magistrats ne se sont jamais présentés. Il s’agissait pourtant d’une échéance majeure : ce jour-là, les juges auraient dû prêter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous