La « Mecque » des Bulgares se trouve en Ukraine centrale

| |

C’est en Ukraine, dans la province de Poltava, que se trouve le tombeau supposé du khan Koubrat (605-665), père du fondateur du premier royaume bulgare, le khan Asparoukh. Un grand rassemblement patriotique y est prévu à la mi-septembre, ainsi que l’érection d’un monument en l’honneur de celui qui unifia les tribus bulgares, éparpillées entre la Mer Noire et le Caucase.

À l’initiative de plusieurs ONG et personnalités bulgares, un grand rassemblement doit avoir lieu les 16 et 17 septembre près du village de Mala Pereshchepina, dans la province ukrainienne de Poltava, qui abriterait le tombeau du père du fondateur du premier royaume bulgare. L’initiative, annoncé au mois de juin sur les antennes de Bulgaria Air TV, a déjà reçu le soutien de plus de 50 communes du pays, ainsi que celui de l’Agence des Bulgares de l’étranger. Ses organisateurs affirment n’avoir aucune arrière-pensée politique, leur but étant uniquement de préserver « la mémoire culturelle et spirituelle des Bulgares ». Le lieu choisi n’est pas anodin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous