Sega

Polémique archéologique bulgaro-macédonienne

| |

Une pierre gravée inopinément trouvée près de Petritch, en Bulgarie, dans la région de la Macédoine du Pirin, porte l’inscription « Samuel, tsar des Bulgares ». Les scientifiques bulgares y voient la preuve que ce fameux despote du Moyen Âge était bien bulgare. Les Macédoniens, qui revendiquent le tsar Samuel, mettent en doute l’authenticité de la découverte. Les articles de Sega, Utrinski Vesnik et Standart sur la polémique.

Sega : « Skopje nous accuse d’antimacédonisme » La Macédoine fera une demande officielle afin d’obtenir la pierre de Samuel et de pouvoir l’exposer à Skopje, a fait savoir l’agence Fokus, en se fondant sur les réclamations de l’Agence des expatriés de la capitale macédonienne. Cette institution, qui est responsable de la diaspora macédonienne, estime que la place de la pierre de Samuel n’est ni à Sofia, ni non plus à Blagoevgrad, mais bien à Skopje, d’autant plus que les musées bulgares seraient en conflit les uns avec les autres. Des historiens d’Ohrid ont, quant à eux, demandé que la pierre servant de borne frontalière soit exposée dans l’ancienne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous