Serbie : le SNS de Vučić soupçonné de financement illégal de campagne électorale

| |

Le Parti progressiste de Serbie (SNS) du Président Aleksandar Vučić a-t-il collecté illégalement des fonds pour financer ses campagnes électorales ? Étranges coïncidences : plusieurs milliers de citoyens auraient versé au parti des dons financiers d’une valeur identique. Et les explications officielles sont loin d’être convaincantes.

Par Đorđe Nasković (Avec N1) — Les explications d’Aleksandar Vučić, lors d’un entretien à Insajder le 3 novembre ont soulevé de nouveaux soupçons. Selon les rapports sur le financement des campagnes du SNS, de nombreux donateurs ont versé un montant identique afin d’aider le parti. En 2014, quand 6940 citoyens, y compris ceux bénéficiant de l’aide sociale, ont versé chacun 40 000 dinars (environ 340 euros) au SNS, l’Agence pour la lutte anti-corruption s’est adressée au Parquet, indiquant qu’il pourrait s’agir de blanchiment d’argent. Or, le rapport pour la campagne présidentielle de cette année indique que des milliers de dons d’une même somme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous