Exode en Bosnie-Herzégovine : même les prêtres et les imams s’en vont

| |

L’exode qui frappe la Bosnie-Herzégovine n’épargne aucune catégorie de la population : même les prêtres catholiques et les imams s’en vont, quitte à travailler en Allemagne comme aide-soignants. Officiellement, 35 000 personnes ont quitté le pays en 2017.

Par la rédaction La Bosnie-Herzégovine fait face à un exode massif de sa population. Selon les chiffres officiels, 35 000 personnes ont quitté le pays en 2017, surtout les jeunes et les plus diplômés. Outre les médecins, les enseignants ou les coiffeurs, un nombre croissant de prêtres catholiques et d’imams quittent leurs fonctions pour partir vers l’Union européenne, où ils exercent en général un autre métier. Les conclusions de la dernière session de la Conférence épiscopale de Bosnie-Herzégovine à Mostar confirment cette tendance. « L’an dernier, un de nos diocèses a perdu six enseignants d’éducation religieuse qui, bien qu’étant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous