Élections en Bosnie-Herzégovine : un vent de dégagisme semble souffler

| |

Les premiers résultats en Fédération donnent un très net avantage au candidat Denis Bećirović face au nationaliste bosniaque Bakir Izetbegović. En Republika Srspka, les résultats sont contrastés pour Milorad Dodik. Le Haut Représentant international a donné le ton de la soirée, en annonçant la mise en place de sa réforme électorale une heure après la fermeture des bureaux de vote.

Par Simon Rico et Marion Roussey La soirée électorale a commencé par une sortie fracassante. À 20 heures, le Haut Représentant international a annoncé la mise en œuvre des réformes de la loi électorale qu’il promettait depuis déjà de longues semaines. Dès le milieu de l’après-midi, les rumeurs allaient bon train, mais personne n’osait croire que Christian Schmidt passerait si vite de la parole aux actes. Objectif selon le communiqué : améliorer la fonctionnalité de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, continuellement bloquée faute de consensus entre les partis et institutions. « Cela ouvre la voie à de nouvelles réformes électorales et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous