Les Balkans, poubelle industrielle de l’Europe occidentale ?

| |

Que faire des véhicules interdits par les normes anti-pollution en Allemagne ? Les exporter dans les Balkans ! Il en va de même avec les industries polluantes, qu’il est si commode de transférer dans des pays pauvres, prêts à accepter n’importe quel type d’investissement étranger. Quant au Nutella, avez-vous déjà goûté la version « spécial Europe de l’Est » ?

Par Nenad Glišić La tristement célèbre catastrophe de Bhopal, en 1984, est un exemple extrême de l’exportation d’industries polluantes, phénomène qui implique toujours deux parties : les riches qui se débarrassent des technologies dangereuses, et les pauvres qui attendent des investissements, quels qu’ils soient. Depuis cette tragédie, le monde a changé : les pays pauvres, ceux que l’on appelait autrefois le tiers-monde, ainsi qu’une grande partie de ceux de l’ancien bloc socialiste, ne se réduisent plus seulement à des sources de main d’œuvre au rabais, à des matières premières bon marché et à des allègements fiscaux, ils sont également (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous