Croatie : mais où est passé le système de protection civile ?

| |

Les autorités croates vivent dans le passé : la loi sur la défense nationale, qui régit la protection civile, fait la part belle à l’armée, à la lutte anti-terroriste et aux questions militaires au détriment des besoins civils. Or, aujourd’hui, les vraies menaces sont ailleurs : séismes, épidémies, inondations, incendies... Gordan Bosanac, de Možemo !, appelle à un changement d’approche radical.

Traduit par Chloé Billon (article original) Gordan Bosanac est militant pacifiste et membre de la plateforme politique Možemo ! Novosti (N.) : Le séisme en Banija a mis au jour de nombreuses défaillances dans le système de protection civile. Votre étude Comment la protection civile est délaissée en Croatie montre clairement le sabotage de ce système depuis des années. Quels en sont les symptômes les plus manifestes ? Gordan Bosanac (G.B.) : Deux indicateurs sont particulièrement parlants : premièrement, quand une catastrophe se produit, vous ne voyez nulle part dans la rue des gens en uniforme de la Protection civile, ou alors ils sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous