Covid-19 : la Slovénie déboussolée par une violente deuxième vague

| |

Après avoir été en mai le premier pays européen à proclamer la fin de l’épidémie, la Slovénie de Janez Janša fait face depuis mi-octobre à une très forte seconde vague. L’inquiétude ne cesse de grandir au sein de la population, désemparée face à un exécutif ultra-conservateur en roue libre.

Par Mimi Podkrižnik (journaliste à Delo) Largement épargnée au printemps, la Slovénie traverse une seconde vague bien plus compliquée. Avant le mois de septembre, le nombre de cas quotidiens n’avait jamais atteint la barre des 100, mais aujourd’hui ce chiffre explose, avec des pics réguliers à plus de 2000 infections depuis la fin du mois d’octobre, malgré la mise en place du confinement. Le 18 novembre, sur 6813 personnes testées, 2078 étaient positives, un taux très élevé – près de 30%. En début de semaine, le porte-parole du gouvernement s’est pourtant voulu rassurant, expliquant que la situation « pourrait se calmer progressivement » tout (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous