Vaccins anti-Covid19 : entre espoir et méfiance, les Balkans partagés

| |

Si les dirigeants des Balkans se sont félicités des annonces concernant le déploiement prochain de campagnes de vaccinations grâce aux découvertes de Pfizer et Moderna, les réticences restent nombreuses au sein des populations. Certains prônent même l’usage de la rakija comme meilleur remède. Tour d’horizon.

Par Alexandre Levy, Marina Rafenberg, Jasna Tatar Anđelić, Nikola Radić et Mimi Podkrižnik La méthode bulgare : rakija, choux mariné et ail En Bulgarie, où l’on enregistre désormais près de 4000 nouveaux cas quotidiens de Covid-19 et une importante hausse de la mortalité, l’annonce de l’arrivée de vaccins efficaces à plus de 90% a logiquement suscité de l’espoir, mais aussi des froncements de sourcils. « Nous vivons dans un pays où près de 40% de la population refuse de se vacciner, et c’est un véritable problème », rappelle l’analyste Tihomir Bezlov du Centre d’études de la démocratie de Sofia. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous